Révoqué de Radio France, Mathieu Gallet dénonce une pression de l'Etat

Mathieu Gallet va-t-il faire un recours auprès du Conseil d'État

Mathieu Gallet va-t-il faire un recours auprès du Conseil d'État? AFP

Le couperet est tombé. L'actuel président de Radio France a fait appel de la décision du tribunal de Créteil qui l'a condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 € d'amende pour avoir favorisé des entreprises de conseil lorsqu'il dirigeait l'Institut national de l'audiovisuel. Le CSA lui a donc infligé le coup de grâce mercredi en le démettant de ses fonctions, comme ses prérogatives lui en donnent le droit.

Radio France, qui a bénéficié de bons scores d'audience sous la mandature de Mathieu Gallet, devrait renouer cette année avec un budget à l'équilibre pour la première fois depuis 2014, notamment grâce à des mesures d'économie et au développement de ses ressources en propre. Elle dit également avoir " pris en compte l'intérêt général et le bon fonctionnement du service public audiovisuel à l'exclusion de toute autre considération ".

Les avocats de Mathieu Gallet, Mes Christophe Ingrain et Rémi Lorrain, ont dénoncé dans la décision du CSA une "atteinte aux droits" de leur client et un "mauvais signe". Sinon, le Conseil supérieur de l'audiovisuel nommera un successeur à Mathieu Gallet, un processus qui prendra deux à trois mois, le temps d'auditionner les candidats et de porter son choix sur l'un ou l'une d'entre eux. Je rappelle que le Gouvernement a tenu une position très claire: l'exemplarité des dirigeants des entreprises est nécessaire. Saluée par l'exécutif, la sanction inquiète en revanche les syndicats, à l'heure des réformes gouvernementales sur l'audiovisuel. Doté du pouvoir de nomination de ces patrons, ils ont aussi -en attendant une réforme prochaine présentée par le gouvernement- celui de révocation. Selon lui, la même situation pourrait arriver si Stéphane Richard, dirigeant d'Orange, était condamné dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, quand il était au cabinet de Christine Lagarde sous Nicolas Sarkozy. "Jugeant qu'" aucun intérimaire ne pouvant raisonnablement engager l'avenir et l'existence même de l'entreprise ".

Mathieu Gallet, nommé à la tête de Radio France en 2014 par le CSA, est révoqué de son poste "à compter du 1er mars". Face à elle, André Gattolin, député LREM qui a déposé une proposition de loi pour réformer le mode de nominations des présidents de Radio France et France Télévisions, estime qu'il s'agit au contraire "une décision sage" qui met fin à une situation ambiguë du CSA. En l'occurrence, il s'agirait de Jean-Luc Vergne, 69 ans, ancien DRH de plusieurs grands groupes (Sanofi, Elf Aquitaine, PSA, BPCE), qui a intégré le conseil d'administration de Radio France fin 2016.

Latest News